Comment sortir du harcèlement au travail ?

harcèlement moral au travail

Selon les sondages, environ 1 employé sur 6 sont victimes de harcèlement moral au travail en France. Ce chiffre ne parle pas uniquement des femmes. Quelques hommes peuvent également être victime de ce genre de situation de nos jours. Extrêmement inconfortables, mais surtout désobligeants, les cas de harcèlement professionnel forment parfois des cercles vicieux. A l’instar des victimes de violence conjugale, ceux qui vivent ce genre de situation tous les jours ont du mal à s’en sortir. Il y a pourtant des solutions simples pour ce faire. Focus.

Définir ce qu’est un harcèlement au travail

Pour commencer, il faut bien définir ce qu’est un harcèlement au travail. Quand on parle de « harcèlement » en effet, bien souvent il est question de « harcèlement sexuel ». Ce sont les attouchements inappropriés et les avances sexuelles un peu trop pressantes que l’on fait envers un collègue. Ce peut être un subordonné ou un salarié du même ordre ou même un supérieur. Et de nos jours, cette situation touche également les hommes.
Mais il y a également les « harcèlements physiques ». Comme dans les cours de récréation où les plus faibles se font attaquer par les plus forts, certains ont du mal à s’intégrer dans l’univers professionnel. Si les coups sont rares dans les bureaux, les exploitations ne le sont guères. Vous pouvez être obligé par un supérieur de finir son travail à sa place par exemple. Cela constitue un harcèlement physique.
Cependant, selon les spécialistes, le harcèlement moral au travail est le plus grave, et ce, notamment depuis qu’internet est omniprésent dans le quotidien. Il se caractérise par des paroles ou des gestes blessants, qui attaquent la dignité ou l’intégrité d’une personne. Ils peuvent être faits exprès ou non, selon le cas. Dans tous les cas, ils impactent sur la dynamique du groupe et surtout sur l’estime de soi d’une personne.

En parler avec des professionnels

La question est : comment sortir du harcèlement moral au travail ? Le premier geste à faire est d’en parler à des professionnels. Ce peut être des avocats directement, dans le but de trouver des solutions légales et pérennes à la situation, ou à des psychologues qui vous aideront à relativiser par rapport à la situation. Contrairement à ce que vous pourriez croire, le harcèlement moral au travail n’est pas de votre faute. Il ne faut donc pas culpabiliser.
Outre les experts, vous pouvez aussi en parler à des responsables de la société, notamment aux responsables des ressources humaines ou aux syndicats, voire à votre délégué du personnel. Ces derniers chercheront une solution à l’amiable pour vous permettre de ne plus vous retrouver dans une telle situation, tout en incitant votre harceleur à changer de comportement.
Néanmoins, une discussion sur table ronde ne suffit pas toujours. D’où l’importance justement de faire appel à un avocat spécialiste du droit de travail. Si vous comptez notamment porter plainte contre votre bourru, sachez que la charge de la preuve vous appartiendra. C’est-à-dire que vous allez devoir fournir une présomption d’actes constitutifs de harcèlement moral et des enregistrements qui prouvent que vous en avez bien été victime .

1 Commentaire

  1. Ping : Comment savoir si vous avez atteint un état de burn out ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *