Pourquoi opter pour une maison bois ?

Le choix de la construction de maison en bois combine le concept de bien-être en tant que lieu agréable où vous pouvez vivre avec votre famille, et le système d’un investissement sûr dans le futur marché immobilier. Les questions environnementales actuelles ont imposé une réflexion profonde sur la relation entre l’homme et son milieu, déterminant la naissance d’une nouvelle conscience même dans le domaine de la construction de maisons.

Par conséquent, il est aujourd’hui devenu logique et, en même temps, essentiel de créer des immeubles résidentiels avec des matériaux naturels et renouvelables. Le bois reste sans aucun doute la meilleure des options. Il est démontré qu’il est préférable d’utiliser le bois, réservoir naturel de dioxyde de carbone, comme matériau de construction. Le bilan de CO2 de la maison en bois, en considérant la production de matériaux, la mise en œuvre, l’utilisation et les émissions totales, est inférieur à 50 % par rapport à une maison traditionnelle.

Plus de confort et parfait pour la santé

Un bâtiment en bois conçu et réalisé avec une technologie architecturale et des matériaux adéquats assure le plus haut niveau de bien-être à l’intérieur de notre maison :

  • un confort thermique élevé en été comme en hiver;
  • l’humidité relative moyenne de l’air
  • l’absence ou la rareté des mouvements aériens;
  • absence de condensation
  • une température uniforme entre les murs et le sol;
  • une qualité de l’air élevée

Le bois est également une barrière efficace contre les bruits extérieurs, permettant un excellent niveau d’insonorisation et offrant un blindage total contre la pollution électromagnétique.

Un choix pour le bien-être

L’évolution des systèmes de construction, des matériaux et des normes imposant des performances de plus en plus élevées en matière d’économie d’énergie a entraîné au cours des dernières décennies une augmentation du risque de maladies. Ces dernières sont liées à de mauvaises conditions environnementales à l’intérieur des bâtiments.

Le syndrome du bâtiment « malade », tel que reconnu par l’Organisation mondiale de la santé, est une caractéristique de nombreuses constructions nouvelles ou de bâtiments récemment restaurés. Les causes de ce syndrome sont nombreuses dont : l’utilisation inconsciente de plusieurs substances synthétiques (vernis, sprays, colles, panneaux de particules…) ; l’étanchéité produite au nom d’une limitation des consommations d’énergie ; une mauvaise utilisation du système de chauffage ; une ventilation et une recirculation de l’air limitées, le tout combiné à une mauvaise transpirabilité des matériaux. Ces derniers peuvent transformer les bâtiments en conteneurs hermétiques, avec un niveau élevé de pollution.

 

Les bâtiments en bois n’utilisent que du bois lamellaire certifié provenant de forêts gérées en respectant leur biodiversité et leur capacité de rénovation. Le tout produit selon des paramètres de durabilité sociale et économique. Les matériaux isolants du toit et des murs, assemblés avec les techniques les plus efficaces afin de mettre en valeur leurs caractéristiques de calfeutrage et d’insonorisation, sont sélectionnés pour obtenir le plus haut niveau de contrôle de la dispersion thermique/perméabilité.

La qualité de l’air à l’intérieur de la maison est assurée par la transpiration efficace de la vapeur et de l’humidité, en plus de la quasi-absence d’émission de substances toxiques de ces matériaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *