Typologie des crédits bancaires

crédits bancaires

Un prêt bancaire est l’opération par laquelle l’institution financière met à la disposition du client une certaine somme d’argent, préalablement stipulée, par le biais d’un contrat avec lequel ledit client acquiert l’obligation de restituer l’argent dans un temps limité. Sur une base régulière, au montant d’argent prêté par la banque, s’ajoutent des intérêts qui doivent également être remboursés et qui varient en fonction du type de prêt demandé.

Un prêt bancaire est donc un engagement qui ne doit pas être pris à la légère et qui, pour obtenir le meilleur rendement, nécessite une connaissance préalable de ses caractéristiques. Savoir quels types de prêts existent est essentiel pour pouvoir demander à notre institution financière celle qui correspond le mieux à nos besoins.

Quels éléments composent un prêt ?

Avant de différencier les types de prêts existants, il est important de connaître les éléments qui les composent pour éviter les malentendus et la confusion lors de leur demande.

  • Capital : montant d’argent demandé à la banque.
  • Intérêt : prix que le client paie à l’entité pour disposer du capital emprunté.
  • Durée : délai prévu au contrat pour restituer le principal majoré des intérêts.

Rendez-vous sur https://www.credit-pour-tous.org pour plus de détails sur les prêts bancaires.

Types de prêts

Bien qu’il existe différents types de prêts, en réalité, ils peuvent tous se diviser en deux grandes catégories appelées prêts personnels et prêts hypothécaires.

Les prêts personnels sont ceux destinés à financer des besoins spécifiques des clients à un moment donné. En règle générale, le montant principal ou financier demandé dans ce type de prêt est faible. Au sein de prêts personnels sont, par exemple, les prêts libellés consommation, prêts plus rapides et prêts d’études. Les biens de consommation sont utilisés pour financer des biens de consommation durables comme une voiture, par exemple. Les prêts rapides, également appelés «prêts immédiats», sont ceux qui cherchent à répondre avec souplesse à une demande de prêt.

Les prêts hypothécaires, quant à eux, sont ceux destinés à financer l’achat d’une maison et, parfois, le démarrage d’une entreprise. En plus d’impliquer des montants supérieurs aux prêts personnels, les prêts hypothécaires ont une réelle garantie pour la banque. En d’autres termes, si le client ne restitue pas l’argent du prêt, la banque peut vendre le bien hypothéqué pour rembourser la dette et peut également devenir propriétaire de la maison financée.

En plus des deux types mentionnés, les prêts diffèrent également selon qu’ils bénéficient ou non d’une garantie. Avoir une garantie lors de la demande de prêt est un moyen de garantir le respect des obligations économiques acquises. Le garant se déclare être disposé à respecter ses engagements, c’est-à-dire à payer le capital emprunté majoré des intérêts au cas où l’emprunteur ne le pourrait pas. Maintenant, pour être garant, vous devez répondre à une série de caractéristiques, entre autres:

  • Être majeur : cette exigence peut ne pas être remplie dans certains cas très spécifiques et exceptionnels.
  • Avoir de la solvabilité : le garant doit avoir un revenu supérieur aux obligations acquises auprès de la banque par le demandeur de prêt.
  • Revenu stable : en plus d’être solvable, la personne qui garantit doit avoir ses revenus garantis autant que possible.
  • Avoir des biens à titre gratuit : cette exigence est particulièrement importante dans le cas des prêts hypothécaires, car le garant pourrait couvrir les conditions du prêt avec son propre logement.

Avoir une garantie est toujours un signe de confiance qui augmente considérablement la probabilité que la banque approuve le prêt demandé de tout type. Il convient également de rappeler que si le propriétaire ne paie pas le prêt, le garant doit payer la dette avec ses actifs présents et futurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *