Choisir une meuleuse : comment faire le bon choix ?

Au même titre que la perceuse, la meuleuse est l’un des instruments les plus utilisés par les bricoleurs. À ce titre, c’est un appareil qu’on doit absolument avoir dans sa boîte à outils. Seulement choisir ce type de dispositif n’est pas aussi simple qu’on le pense. Avec les innombrables modèles disponibles sur le marché, on peut facilement faire le mauvais choix. Voici alors tout ce qu’il y a à savoir sur ces équipements ainsi que les critères à prendre au moment de réaliser son achat.

Aperçu sur les utilités d’une meuleuse

La meuleuse est un outil particulièrement polyvalent. A l’aide d’une meuleuse, on peut travailler du bois, sectionner des tuyaux métalliques et même découper du béton. Ce dispositif sera donc utile aux professionnels du bâtiment, mais également aux bricoleurs occasionnels. Pour cette première catégorie d’utilisateurs, cet instrument sera indispensable au cours des gros œuvres. Il permettra notamment de mener à bien les travaux de dallage et de couper les fers à béton qui dépassent d’une section. En revanche, la plupart des gens investissent dans cet équipement pour poncer ou décaper un matériau. Ainsi, on l’emploie pour peaufiner la finition d’un meuble ou encore pour lustrer une surface en vue de la repeindre. Dans ce contexte, on distingue deux fonctions principales à savoir le meulage et le tronçonnage. La plupart des modèles possèdent ces deux fonctionnalités. Toutefois, il faudra le munir d’un disque adapté et le tenir de façon appropriée pour polir une surface ou découper un objet.

Actuellement, on peut trouver sur le marché plusieurs dispositifs de ce genre. Pourtant, les meuleuses d’angle restent les plus prisées en raison de leur polyvalence. Malgré tout, les particuliers ont aussi la possibilité de se tourner vers un spécimen incorporé à un support ou opter pour une meuleuse droite. Si cette première catégorie d’outil permet de manier la meule avec plus de précision, la seconde donne les moyens d’accéder à des zones difficiles d’accès et de poncer les coins d’une structure métallique par exemple. Par conséquent, le choix dépendra des besoins de l’acheteur. Néanmoins, on prendra également en compte les points suivant au moment de choisir.

Choisir sa meuleuse : les critères de choix à considérer

Choisir une meuleuse n’est pas une mince affaire surtout pour un bricoleur occasionnel. Il faudra absolument examiner les caractéristiques de chaque modèle. Avant toute chose, on se penchera sur le mode d’alimentation de l’appareil. Les meuleuses électriques sont les plus répandues sur le marché. Toutefois, il existe également quelques dispositifs dotés d’un moteur à 2 temps. Les outils électroportatifs sont plus légers et donc plus maniables. Un équipement thermique disposera de plus de puissance et sera une valeur sûre pour ceux qui souhaitent découper des matériaux plus ou moins durs.

Si l’on s’attarde sur la puissance, on privilégiera les spécimens ayant plus de 700 W en réserve. Une meuleuse professionnelle offrira plus de 2000 W. De quoi sectionner d’épaisses tuyaux métalliques ou encore des dalles en béton. Dans ce contexte, on choisira également selon les utilisations prévues. Déterminer le type de support à découper aidera déjà chacun à faire le bon choix. En suivant cette logique, on pourra évaluer la taille du disque. À titre d’indication, les modèles de 115 ou de 125 mm sont les plus recommandés aux particuliers. Une meuleuse de 230 mm possède une profondeur de coupe équivalente et sera parfaite pour la découpe.

Afin d’avoir un aperçu des équipements les plus prisés, il est vivement conseillé de lire avec attention un comparatif de meuleuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *