Les différents types de compresseurs pour la voiture

Les compresseurs pour la voiture

Un compresseur est indispensable pour les garagistes professionnels, les artisans peintres et même les amateurs. Du plus grand aux plus petits travaux, il facilite leur exécution. Plusieurs modèles existent selon les multiples usages.

Le compresseur pour la vulcanisation

Le compresseur à air est utile pour le gonflage des pneus. C’est un strict minimum nécessaire dans un garage automobile pour une amélioration des offres et fidélisation des clients. Ainsi, l’indispensable de cet outil performant n’a rien d’étonnant dans un service de vulcanisation. Le compresseur à vis est idéal pour cette prestation, surtout si elle prend en charge des poids lourds. Plusieurs garagistes l’approuvent pour sa performance dans le cas où il est utilisé incessamment.

Le compresseur pour les outillages pneumatiques

Pour utiliser des outils pneumatiques qui fonctionnent avec un débit d’air important, les garagistes ont besoin d’un compresseur d’une grande performance. Pourtant pour certains matériaux pneumatiques comme les perceuses, un compresseur à vis ou à piston d’une pression 6 bars et d’un réservoir de 50 L est largement suffisant. On devrait considérer également en premier lieu la puissance du compresseur, ainsi que la capacité en air afin d’assurer un bon rendement. Il est aussi indispensable de déterminer la taille de la cuve et, le taux d’encombrement de la machine. Dans un souci de maniement du compresseur, le poids devra être mis en considération lors du choix et de l’achat de l’appareil. Les modèles compacts et légers conviennent s’il y a besoin de transporter l’appareil. Certains équipements tels que les ponceuses fonctionnent bien avec un mini-compresseur.

Le compresseur pour un atelier de peinture

Compresseur d’air est un allié fidèle d’un atelier de peinture auto. C’est indispensable dans toutes les étapes de la peinture d’une voiture, depuis la préparation de la carrosserie jusqu’au vernissage.

Pour le sablage, la phase qui consiste à préparer la surface à peindre (poncer la vieille peinture, la rouille), un outil performant est utile. Un compresseur d’une pression de 6 à 8 bars avec une cuve d’une capacité minimale de 200 L. Notons qu’une sableuse pneumatique nécessite un débit d’air de 4000 l/min.

Le vernissage est aussi une étape complexe, sa réussite dépend entièrement de la qualité et de la performance du compresseur. Pour une pose de vernis intégrale d’une voiture, le besoin en débit d’air est le même qu’au sablage. Pourtant si l’opération est partielle c’est-à-dire quelques éléments de la carrosserie, un volume d’air de 200 l/min est suffisant.

Le choix d’un compresseur pour la peinture d’une voiture est alors en fonction de plusieurs paramètres qu’il faut tenir compte tels que les dimensions de la surface à peindre, la nature de peinture utilisée ou le mode de vernissage souhaité. Il existe plusieurs gammes de compresseurs sur le marché. Avant d’acheter, il faut connaître nos propres besoins pour ne pas être déçu du résultat. Le concept de base est que plus la surface à traiter soit importante, de plus le matériel utilisé devrait être puissant avec un grand débit d’air et une cuve volumineuse. Après avoir défini le bon compresseur, il est aussi important de connaître les paramètres des pistolets à utiliser. L’objectif est d’optimiser l’utilisation du compresseur tout en le synchronisant avec les accessoires comme les pistolets. Enfin, pour avoir une assurance, l’acquisition d’un matériel dans un distributeur spécialisé comme guernet compresseur est de rigueur.

En somme, l’utilisation d’un compresseur d’une performance élevée facilite la réalisation des diverses tâches dans un atelier spécialisé ou domestique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.