Parquet : Comment faire le bon choix ?

Parquet : Comment faire le bon choix ?

Pour la décoration ou la rénovation de votre sol vous aurez besoin d’un nouveau parquet et CSB Design et la pour vous conseiller !

Choisir le bon parquet

Lorsque vous choisissez un revêtement de sol à base de bois, appelé parquet, il y a quelques points à prendre en compte. Vous devez d’abord choisir entre un parquet massif ou un parquet contrecollé, puis sélectionner le type de finition que vous souhaitez. Nous vous donnons quelques conseils supplémentaires en fonction de la pièce de la maison dans laquelle vous comptez poser le parquet, ainsi que sur l’entretien du parquet et les dernières tendances en matière de décoration.

Il peut être considéré comme le nec plus ultra du parquet haut de gamme – noble, chaleureux, intemporel – et il est toujours à la mode, tant dans les maisons anciennes que contemporaines.

Dans ce guide, nous faisons la distinction entre les parquets en bois massif et les parquets contrecollés.

Quels sont les types de parquet ?

Parquets en bois massif

Sur notre site web, le parquet est divisé en deux grandes familles : le parquet massif et le parquet contrecollé. Bien que le parquet massif soit le plus ancien et le plus traditionnel, il est également plus cher que le parquet contrecollé. Voici quelques points à considérer pour chacun d’eux.

Le parquet massif : Les lames de ce parquet sont 100% en bois massif et s’emboîtent les unes dans les autres grâce à un système de rainures et de languettes ; il peut être collée ou clouée mais jamais flottant, il est posé avec des rainures et des languettes non apparente pour ne pas gâcher l’esthétique. Le parquet massif est disponible dans de nombreux types de bois tels que le chêne, le frêne, le bouleau, le hêtre, le noyer, l’érable, le teck, le wengé et bien d’autres encore… L’épaisseur de ce type de bois peut  varier entre 12 et 23 mm en général. Bien qu’ils soient considérés comme les plus chers, ils sont aussi les plus durables – il suffit de les poncer et d’appliquer une nouvelle couche de finition et ils sont comme neufs. Certains sols massifs durent 100 ans ou plus !

Parquet d’ingénierie : Le parquet technique est un revêtement de sol à trois couches d’une épaisseur de 10 à 15 mm. Les trois couches sont déjà pressées ensemble par le fabricant pour n’en former qu’une et sont prêtes à être posées. La planche de base est fabriquée à partir d’une fibre de bois de haute densité ; la planche centrale, généralement en fibre de bois ou en panneau de particules, contribue à la stabilité et est économique ; la couche d’usure, la couche supérieure, également appelée couche de revêtement, doit atteindre au moins 2,5 mm et être en chêne ou en bois massif – et non en imitation. Plus le bardage est épais, plus il est durable, car le ponçage de ce type de parquet enlève 1 mm de matière.

Parquet contrecollé

L’esthétique des parquets techniques est similaire à celle du parquet massif car on ne voit que la couche supérieure : le bois noble. Les parquets massifs et les parquets techniques peuvent être rénovés, mais les parquets techniques ne peuvent être rénovés qu’une seule fois si la couche d’usure est de 2,5 mm. Le parquet technique a été développé dans les années 80 et a permis de démocratiser le parquet : Il n’est plus réservé à l’élite.

Il ne faut pas confondre le parquet contrecollé avec le parquet stratifié, dont la couche supérieure est vernie ou fabriquée en imitation bois. Sur notre site web, il existe d’autres types de revêtements de sol imitant le parquet que nous avons délibérément séparés et appelés “revêtements de sol stratifiés”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *