Pour tout savoir sur la Chambre funéraire

La chambre funéraire est l’endroit où repose le défunt dans l’attente de la cérémonie des obsèques. Elle est créée par une régie municipale, ou par une entreprise de pompes funèbres. La chambre funéraire est donc un lieu où toutes les dispositions nécessaires sont prises pour que la famille puisse rendre visite au disparu, se recueillir et se retrouver.

Funérarium ou chambre funéraire : que choisir ?

Les deux termes ont la même signification et veut dire la même chose. D’ailleurs, la chambre funéraire est connue sous d’autres appellations comme :

  • Salon funéraire ;
  • Funérarium ;
  • Athanée ;
  • Maison funéraire etc…

Le passage par la chambre funéraire n’est pas obligatoire : il conviendra aussi de se conformer aux dernières volontés du défunt, ou penser en terme pratique. En effet, si le logement du défunt est restreint ou étroit, il ne permettra pas la mise en bière. Dans ce cas, alors, le défunt pourra être transféré en chambre funéraire. Ceci est utile  également à la famille qui ne peut  pas recevoir trop de monde à son domicile. Certaines familles sont gênées par rapport au corps du défunt dans l’enceinte même du domicile familial, et préfère le transférer en chambre mortuaire.

L’admission en chambre mortuaire

La demande d’admission en chambre funéraire est effectuée à la mairie du lieu du décès. L’accueil  intervient dans un délai de vingt-quatre heures à compter du décès et il peut être porté à quarante-huit heures si le corps a subi des soins de conservation.

Chambre funéraire et chambre mortuaire : quelle différence ?

La chambre funéraire est différente de la chambre mortuaire, qui elle, se trouve au sein d’un hôpital. De plus, une chambre mortuaire, est en droit d’accueillir une personne décédée des suites d’une maladie contagieuse.

Même si l’accès est le même pour les proches, la chambre mortuaire est gratuite les trois premiers jours et qu’aucun frais de transport du corps ne peut être facturé.

La chambre funéraire, dont la gestion est assurée par une société privée, reste un espace public. Elle est donc accessible à toutes les familles et ce quelle que soit la société de pompes funèbres choisie. Le gestionnaire de la chambre ne devra pas faire de différenciation de tarif pour ses clients ou pour celui de ses concurrents.

Comment se présente une chambre funéraire ?

1. Le salon d’accueil

Les personnes sont reçues au salon d’accueil, équipé pour recevoir les endeuillés où Il y est affiché :

  • La liste préfectorale de pompes funèbres habilitées ;
  • Le règlement intérieur de la chambre funéraire.

2. La chambre

Il est tout à fait possible directement à partir du salon d’accéder à la chambre où repose le défunt qui sera présenté : sur un lit réfrigéré ou pas ou directement dans un cercueil. Cet endroit peut est généralement personnalisé par la famille selon les goûts de la personne décédée.

3. La salle technique

De cette chambre, une seconde porte mènera à la salle technique interdite au public et elle permet de réaliser les soins de conservation du corps ; et participer au maintien du corps en bon état en retardant le processus de décomposition.

Combien coûte la chambre funéraire ?

La location d’une chambre mortuaire est chère et revient à 80 euros par jour. Certaines sociétés peuvent facturer de manière forfaitaire pour un montant avoisinant les 400 euros quelle que soit la durée. À cela il faut ajouter le transport du corps ; et les soins de conservation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *