Quel métier après moniteur auto école ?

La carrière du moniteur auto-école

La conduite automobile s’apprend et il y a des enseignants spécialisés pour cet apprentissage. Il s’agit des moniteurs auto-école. Cependant, comment devenir moniteur auto-école ? Dans la suite de l’article, nous allons parler du moniteur, son métier et quelques notions sur comment devenir moniteur auto-école.

Le métier du moniteur auto-école

Il est important de savoir comment devenir moniteur auto-école. Mais avant tout, il faut bien cerner le métier du moniteur auto-école. Il joue un rôle d’enseignant, mais il est particulièrement un enseignant de conduite et de sécurité routière. Il dispense des cours à la fois théoriques et pratiques à un particulier ou à un groupe. La pratique se fait en situation réelle (en circulation) afin de permettre au futur conducteur d’avoir une bonne conduite automobile.

Il pourra ainsi préserver sa vie et celle des autres. Le moniteur auto-école suit un programme bien défini et organisé. Il aide ses apprenants à avoir de bons réflexes, une maitrise d’eux même, du véhicule et surtout la prudence. Le moniteur doit apprendre à ses élèves le respect strict de la sécurité routière. Ils pourront ainsi avoir leur permis de conduire.

Certainement vous vous demandez toujours comment devenir moniteur auto-école. Pour être moniteur autoécole, il faut pouvoir mettre en confiance ses apprenants et avoir beaucoup de patience.

Comment devenir moniteur auto-école ?

Il faut avoir le CCP ESCR qui atteste de vos compétences professionnelles en matière de conduite et de sécurité routière. C’est un certificat qui atteste que vous pouvez enseigner. Il se décline en CCP et en CCP 2 qui vous permettent d’avoir le titre de professionnel. La réussite à ces deux tests ou examens (CCP et CCP2) est obligatoire.

Évolution de la carrière du moniteur auto-école

Comme pour tout métier, le métier du moniteur d’auto-école est aussi évolutif d’année en année et d’expérience en expérience. Le moniteur peut après s’adonner à bien de choses en fonction de ses expériences.

 

  • Après deux (02) ans d’expérience il peut devenir de son propre gré un exploitant auto-école, mais il doit recevoir l’agrément préfectoral : c’est une exigence.
  • Grâce à ses compétences et expériences, le moniteur auto-école peut se lancer dans la formation des enseignants de conduite. Il peut également apporter un plus aux compétences de conduite des conducteurs en infractions. Il faudra donc qu’il prépare son Brevet d’aptitudes à la formation des moniteurs (BAFM)
  • Il peut également être recruté au poste d’inspection du permis de conduire s’il se présente au concours de recrutement. Le titre d’inspecteur du permis de conduire lui ait donc attribué. Notons qu’il s’agit de la catégorie B.

 

Être moniteur auto-école n’est pas une fin en soi. Un moniteur peut bien se lancer dans bien des choses. Ce métier est évolutif. Les années d’expérience comptent aussi. Alors, comment devenir moniteur auto-école n’est plus une question à se poser.

 

Le métier du moniteur auto-école nécessite bien de connaissances et de compétences. Les différents certificats pourront l’attester. Le moniteur peut se lancer après dans bien de choses pour évoluer dans son domaine de travail. Tout au long de l’article on a pu éclaircir comment devenir moniteur auto-école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *