Tout savoir sur le nœud d’Okinawa

Le nœud d’Okinawa est une technique très efficace et sécurisée qui consiste à rattacher les deux branches d’un Nunchaku en utilisant une corde. Plus vous forcez ce nœud plus ce dernier se resserre ce qui permet de garder la même longueur de corde au niveau des deux bâtons. De plus, il faudra passer la corde au minimum trois fois entre les branches d’un nunchaku. En cas de frottement, la corde peut se couper, mais cela permet de maintenir ensemble les bras du nunchaku. Cela vous évitera également les risques d’accident, car un bâton qui se détache lors d’un mouvement peut entrainer des dégâts conséquents.

Quel matériel utiliser pour réaliser un nœud d’Okinawa ?

Si vous souhaitez fabriquer votre nunchaku à la maison, vous aurez besoin donc de certains équipements qui sont :

Une corde : préférez un modèle en nylon ou en kevlar pour une meilleure solidité. Faites attention de ne pas choisir une corde de diamètre trop gros, par rapport aux trous effectués au niveau des bâtons du nunchaku. En effet, la corde devra passer trois fois dans chaque trou. De plus, si le diamètre de celle-ci est trop petit, il y a des risques de glissement et le nœud sera ainsi moins efficace. Procurez-vous d’une corde d’environ 1 mètre de longueur afin d’avoir de la marge.

Deux bâtons du Nunchaku en bois : ils doivent être percés au niveau du sommet de chacun, mais également dans les côtés latéraux. Cela est important pour pouvoir accueillir un nœud d’Okinawa.

Un trombone ou un fil de fer : cet outil vous aidera à faire passer la corde dans les trous.

Un briquet :  il est utilisé pour faire fondre les extrémités de la corde (dans le cas où celle-ci est en nylon ou en kevlar).

La rainure : elle permet d’accueillir l’épaisseur qu’ajoute le passage de la corde. Elle n’est pas aussi nécessaire et n’influence pas le maniement du nunchaku.

Réaliser un nœud d’Okinawa : comment faut-il procéder ?

Pour faire un nœud d’Okinawa à l’aide d’une corde, vous devrez suivre certaines démarches. Mais il faut savoir que cette tâche n’est pas aussi facile, lorsque vous n’aviez pas l’habitude d’en faire. Pour vous faciliter les choses, vous pouvez vous aider d’un fil de fer attaché à la corde qui facilite le passage de celle-ci dans les trous. Vous pouvez également guider la corde à l’aide d’un trombone déplié et le forcer en cas de besoin, pour faire passer la corde.

Après avoir passé correctement la corde, vous devrez tout simplement la régler à la longueur souhaitée. Une fois fixée à la bonne longueur, vous devrez tirer fortement sur les deux bâtons du Nunchaku pour pouvoir réaliser le nœud. Enfin, coupez les extrémités de la corde, afin qu’elles ne provoquent pas de gêne lors de l’utilisation de cette arme. N’oubliez pas d’utiliser un briquet pour faire fondre les extrémités de la corde et éviter qu’elles ne s’effilent pas.

En cas de diamètre de corde trop petit : les étapes à suivre

Cette méthode peut être employée, dans le cas où la corde dispose d’un diamètre trop petit et pour obtenir une propriété auto-bloquante. Pour cela, vous devrez se servir d’une rainure afin de pouvoir réaliser un nœud et bloquer ainsi la corde. Ainsi, lors du maniement du nunchaku, vous n’aurez aucun problème qui pourrait vous gêniez. Vous devrez procéder comme pour le nœud d’Okinawa, mais il faut simplement faire passer la corde deux fois entre les bâtons du Nunchaku. Une fois réglée à la bonne longueur, vous devrez bloquer la corde par un nœud difficile à défaire.

Le seul inconvénient de cette méthode est une question de sécurité. Lorsque l’une des deux cordes cède, les bâtons ne seront plus maintenus ensemble. De plus, le nœud pourrait se défaire avec le temps ou encore à force d’utilisation du Nunchaku. Quelle que soit la technique que vous choisissez, il est conseillé de vérifier l’état de la corde, avant d’utiliser cette arme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.