Comment lutter contre la perte de chaleur ?

isolation

Les pertes thermiques n’affectent pas uniquement le confort des occupants d’une maison. Elles peuvent également alourdir les dépenses des ménages. Effectivement, une habitation présentant des déperditions de chaleur coûtera plus cher à chauffer. Pour réduire cette charge financière, bon nombre de familles envisagent de réaliser des travaux d’isolation. D’ailleurs, les foyers les plus modestes peuvent financer les ouvrages grâce aux aides octroyées par l’État.

Aperçu sur les zones les plus souvent touchées par les fuites thermiques

Les ponts thermiques peuvent apparaître dans n’importe quel composant d’une habitation. Seulement, les ouvrants figurent certainement parmi les éléments les plus touchés. Si les fenêtres ou les portes n’ont pas été correctement posées, des problèmes d’isolation peuvent apparaître. Ce même souci survient au fil des années à cause de la détérioration des matériaux.

Les murs sont rarement touchés par ce phénomène. Néanmoins, ces derniers perdent progressivement leur faculté à protéger la maison contre le froid. L’humidité favorise en effet la dégradation des isolants. Même les matières réputées imputrescibles perdent de l’épaisseur. Ce qui réduit leur capacité à limiter les fuites thermiques. Dans ce contexte, on procédera à une rénovation au moins tous les 5 ans. Contrairement aux idées reçues, ces ouvrages ne nécessitent pas forcément un budget conséquent. On se contentera de remplacer les éléments vétustes ou présentant des signes d’usure. D’ailleurs, il existe désormais sur le marché des panneaux isolants simples à mettre en place.

Malgré tout, les propriétaires doivent absolument vérifier l’état du toit et des combles s’ils souhaitent bénéficier d’un meilleur confort thermique. Au sein de la plupart des bâtiments, cette zone est la principale source de déperditions de chaleur. La toiture étant constamment exposée aux intempéries, elle se détériore plus rapidement. Heureusement, certains ménages peuvent profiter d’un programme d’isolation maison à 1 euro pour isoler les combles non aménagés.

Le programme d’isolation à 1 euro : l’offre la plus intéressante pour se débarrasser des déperditions de chaleur

L’État français s’est lancé dans la lutte contre la précarité énergétique depuis déjà quelques années. Pour ce faire, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs d’aides destinés aux particuliers. Si la plupart des gens profitent des fameux Certificats d’économie d’énergie (CEE), les ménages les plus modestes ont droit à un programme d’isolation à 1 euro. Comme son appellation le suggère, cette seconde offre permet aux bénéficiaires de financer les travaux en ne déboursant que 1 euro pour chaque mètre carré. Pour accéder à cette formule, il faut toutefois prouver que ses revenus ne dépassent pas les seuils fixés par l’Agence Nationale de l’Habitat. Les demandeurs doivent aussi occuper le logement concerné depuis au moins 2 ans.

À vrai dire, il s’agit d’un système particulièrement ingénieux. L’État verse directement des contributions aux sociétés qui exécutent ces travaux. Il arrive également que les autorités compétentes accordent des crédits d’impôt. Dans tous les cas, le maître d’œuvre reçoit une compensation venant des institutions publiques.

Ce programme d’isolation à 1 euro constitue une aubaine pour tous ceux qui souhaitent réduire leurs factures d’énergie en limitant les pertes thermiques. Les travaux concernent principalement les combles aménagés ou non ou encore les espaces laissés à l’abandon comme la cave. Ces zones sont souvent de véritables foyers de déperditions de chaleur. Pourtant, isoler ces espaces ne coûtera pratiquement rien aux ménages les plus modestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *