Installer un dispositif de vidéoprotection pour sécuriser ses locaux

Il est malheureusement plus que fréquent de nos jours que les entreprises, les bureaux, les commerces, mais aussi les habitations des particuliers subissent des effractions et des cambriolages. Si les assurances sont évidemment là pour répondre à ce type de désagréments, il est néanmoins préférable de chercher à s’en prémunir et dans ce cadre une solution a depuis longtemps fait ses preuves : la vidéoprotection. En effet, de plus en plus de professionnels et de particuliers font le choix de s’équiper en conséquence afin de limiter les risques que de tels incidents surviennent. Zoom sur cette solution performante et adaptable.

Le dispositif de vidéoprotection : Kesako ?

Les systèmes de vidéoprotection s’appuient généralement sur trois composantes essentielles : une alarme, des caméras et un serveur. L’alarme vise à détecter toute intrusion indésirable et va aussitôt la signaler, un signal va ainsi être transmis à un centre de télésurveillance. Un technicien va alors pouvoir consulter les images fournies par les caméras afin de vérifier la véracité de l’effraction. Il vaensuite prévenir le propriétaire du dispositif, mais aussi mettre en œuvre les solutions prévues au préalable dans le contrat signé entre le propriétaire ou le gérant des lieux et la société de télésurveillance comme l’envoi d’une équipe sur place. Le serveur quant à lui est présent afin d’assurer un enregistrement des images pour permettre leur visionnage plus tard. Par ailleurs, les systèmes de vidéoprotection peuvent également permettre un accès en direct aux images via un ordinateur ou l’utilisation d’une application dédiée sur smartphone ou tablette. Certains dispositifs offrent aussi une vision multisite afin que l’utilisateur dispose sur un même écran des images prises par différentes caméras simultanément.

Une solution adaptée pour sécuriser tous types de locaux

La vidéoprotection s’est largement développée au cours des dernières années notamment en raison de sa grande adaptabilité. En effet, les dispositifs de vidéoprotection peuvent tout à fait servir à sécuriser des bureaux, des magasins, mais aussi des entrepôts ou encore des habitations individuelles. Les sociétés spécialisées proposant ce type de prestations sont à même de réaliser un diagnostic précis en fonction des locaux, de leurs points d’accès, de leur aménagement et des besoins des propriétaires ou gérants. Ce diagnostic permettra d’établir une proposition d’équipement au moyen de diverses alarmes, sonores ou silencieuses, installées au niveau des points d’accès ou détectant les mouvements au sein des locaux. Le professionnel conseillera également sur le type de caméras à utiliser préférentiellement, fish-eye ou dôme pour une vue intérieure à 360° ou bulleteye plus souvent pour les extérieurs, ainsi que leur emplacement. De plus, les caméras actuellement présentes sur le marché proposent une définition HD (780 p) ou FullHD et laissent le choix entre une vision diurne classique et une une vision nocturne pour assurer une surveillance optimale même de nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *