Marc-Arthur Kohn, un incontournable dans la vente de prestige

Après une étude à l’Ecole du Louvre, Marc-Arthur Kohn est devenue la figure emblématique des ventes aux enchères de France, et cela depuis 1974 jusqu’à ce jour. Avec son marteau, il officie dans les salles les plus prestigieuses pour mettre en vente des œuvres d’art exceptionnels.

Passionné par différents domaines, allant de la peinture jusqu’aux arts des XVIIème et XVIIIème siècles, il contribue à la mise en avant des artistes peu connus dans le milieu mais qui ont des potentiels exemplaires tels que le célèbre peintre autodidacte Maurice Utrillo.

En effet, Marc-Arthur Kohn ainsi que d’autres membres permanents en charge d’évaluer et de répertorier les œuvres de ce peintre a construit sa réputation notamment avec les peintures très réalistes de Montmartre

Une reconnaissance qui va au-delà de la France

Marc-Arthur Kohn se distingue de par ses compétences et son savoir-faire. Il mise sur la vente aux enchères traditionnelles loin de la manière d’agir des grosses sociétés qui ont oublié peu à peu la valeur d’une vente traditionnelle. Il est animé par un réel savoir-faire français tout en faisant un point d’honneur dans la protection des vendeurs et acheteurs d’art face aux contre façons et autre arnaques du siècle dans le milieu artistique.

Si Marc-Arthur Kohn est réputé dans ce domaine c’est tout simplement parce qu’il est né et a grandi au sein d’un couple d’amateurs d’art. Il avait été bercé par les histoires des œuvres d’art tels que La Condamnation de Saint Denis de Carle Vanloo ou Saint Joseph Écrivant, du Caravage. Ces œuvres lui ont poussé à prendre le chemin retracé par l’histoire.

Un bref séjour à l’armée française pour une expérience enrichie

Avant de se mettre derrière son pupitre avec le marteau à la main, Marc-Arthur Kohn avait également servi dans l’armée française où il a également excellé. En effet, il décrocha à deux reprises le record du parcours du combattant, ce qui lui a permis de gagner la confiance de ses supérieurs hiérarchiques dans l’armée. Il fut affecté auprès de l’armée française qui œuvre Outre Hexagone comme l’Ethiopie à l’Addis-Abeba.

Mais la carrière militaire de ce commissaire-priseur fut brève, ce qui lui ramena à la source, notamment l’art. Il passa avec brio l’examen à l’Ecole d’Art, après lequel il présenta sa soutenance concernant l’évaluation des œuvres d’art grâce à l’usage de la mine. Cette technique est adoptée jusqu’à ce jour pour authentifier des œuvres, et cela partout dans le monde.

Grâce à son audace et sa connaissance Marc-Arthur Kohn est devenue une figure emblématique dans l’authentification des œuvres d’art mais aussi dans la vente aux enchères. Son parcours ont fait de lui l’un des meilleurs commissaires-priseurs de France, et c’est pour cette raison qu’il est de plus en plus sollicité au cours de ses années de travaux. Il travaille en étroite collaboration avec des musées célèbres mais aussi pour le compte de collectionneurs répartis à travers le monde.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *