Que dit la loi sur les gels hydroalcooliques ?

Que dit la loi sur les gels hydroalcooliques

Les gels hydroalcooliques, on en retrouve désormais un peu partout à cause de la propagation du Covid-19. Bien évidemment, ils sont utilisés pour désinfecter les mains et ainsi limiter autant que possible la propagation de ce dernier. Il faut toutefois savoir que l’usage de ce produit est régi par la loi. Il est donc important de savoir ce que cette dernière dit avant de recourir à tel ou tel gel. Le point.

Gel hydroalcoolique : c’est quoi concrètement ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de bien connaître au préalable ce qu’est un gel hydroalcoolique 5l. Cela peut être absurde, certes, mais pour bien comprendre le fonctionnement de ce produit, il est important d’en savoir beaucoup plus sur lui. Comme son nom l’indique donc, il s’agit d’un gel composé d’un mélange d’eau et d’alcool. Ce mélange permet bien entendu de détruire les bactéries, les champignons et les virus. Outre le gel, une solution hydroalcoolique peut également prendre la forme d’un spray, d’une mousse ou encore de lingettes, et elle se décline en plusieurs modèles et marques sur le marché, dont Kleengel. Il faut noter que, contrairement aux idées reçues, ce type de produit ne permet en aucun cas de nettoyer les mains. Pour ce faire, il faut plutôt recourir au savon et à l’eau. Le gel ne permet ainsi que de les désinfecter après avoir touché une surface contaminée, par exemple.

Ce que dit la loi sur ce type de produit

Il est bon de savoir que c’est l’ANSM ou agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé qui régit l’utilisation des solutions hydroalcooliques désinfectantes, dont le gel hydroalcoolique. Ainsi, elle recommande l’usage de ce type de produit uniquement lorsqu’on n’a pas accès à un point d’eau. Aussi, il doit être conforme à la norme NF EN 14476. Bien que l’OMS, ou Organisation mondiale de la Santé ait récemment publié une recette pour fabriquer une solution hydroalcoolique faite maison, tant que celle-ci ne respecte pas cette norme, son efficacité n’est donc pas garantie. Les produits à base d’éthanol, d’alcool propylique ou d’alcool isopropylique, avec une concentration comprise entre 60 % et 70 %, sont d’ailleurs les plus conseillés. Cette concentration doit bien sûr figurer sur l’étiquette du gel. Il est à souligner que les produits Kleengel respectent bien ces conditions.

Quelques précautions à prendre pour bien utiliser ce produit

Pour être sûr de se désinfecter les mains comme il le faut, il faut bien évidemment opter pour un gel hydroalcoolique répondant aux conditions citées précédemment, comme les produits de chez Kleengel. Mais outre cela, il faut aussi veiller à ne pas se servir du gel quand on a les mains mouillées, car cela réduira son efficacité. Il est également recommandé de limiter son usage lorsque sa peau est abîmée, irritée ou présente une plaie. La solution hydroalcoolique ne doit d’ailleurs jamais être en contact avec les yeux. Pour les tout-petits, mieux vaut privilégier un lavage systématique des mains au savon et à l’eau autant que possible. Il est enfin déconseillé de conserver ce type de produit au-delà de deux ans après sa date de fabrication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *